Les idées diluviennes

Δευτέρα, Ιανουαρίου 09, 2006

"...παιδάκι που πελάγωσε, ντροπή που γυροφέρνει..."

Horrible sensation qui voile les fronts d’un rouge écarlate,

Ô toi! Oreste n’a pas suffit pour apaiser ta monstruosité dévorante? Les Érinyes,

N’obéissant qu’à la loi des remords et de l’infamie,

T’accompagnent zélées et deviennent tes complices barbares,

En tout temps, en tout lieu, en tout moment.

--------------------oOo--------------------

0 Comments:

Δημοσίευση σχολίου

Links to this post:

Δημιουργία Συνδέσμου

<< Home